📜 L’histoire de Kiné.info (ancêtre de Kine.onl)

Premier annuaire des kinés fiers de leurs compétences et soucieux d’informer les patients !

kiné.info

Le lancement de Kiné.info (2014)

Dès l’origine, la mission était de proposer des pages Web minimalistes permettant d’informer les patients sur les compétences particulières que chaque Kiné développe au cours de sa carrière.

Les kinés peuvent ainsi s’épanouir dans des domaines qu’ils affectionnent et les patients sont pris en charge par des professionnels passionnés et aguerris sur des compétences bien précises. Tout le monde y gagne !

En 2014, très peu de kinés avaient un site et beaucoup pensaient encore que cela était interdit.  Car ce n’est que mi-2012 que l’ordre des masseurs-kinésithérapeutes a défini la “CHARTE INTERNET RELATIVE A LA CRÉATION DE SITES INTERNET PAR LES MASSEURS-KINESITHERAPEUTE (modifiée et mise à jour en 2017)“. Document qui autorise officiellement les kinés à créer leur site Internet. Il pose le cadre de ce qui peut et de ce qui ne peut pas figurer sur le site des kinésithérapeutes.
 
Les sites doivent (sans surprise) informer les patients et ne doivent en aucune façon présenter un caractère promotionnel, publicitaire ou commercial.
 
Partant de cette base, Kiné.info propose en 2014 des pages lisibles et élégantes pour présenter l’activité des Kinés. Et sur la page d’accueil, un moteur de recherche permettait aux patients de trouver le kiné le plus pertinent pour leurs besoins.
 
Le tout fonctionnait sur des technologies open source performantes et sur la base de dons de la communauté.

L’essoufflement du modèle Kiné.info, sa disparition en 2021 et sa succession

Kiné.info n’avait donc pas d’ambition commerciale. Réalisée pour des besoins familiaux et amicaux, l’idée de cette solution était dès le départ de réunir une communauté de professionnels autour d’une plateforme indépendante et responsable (très loin des idées des multinationales, GAFA et licornes nationales …)
 
Kiné.info : Une solution conçue par un indépendant responsable pour d’autres indépendants responsables
 
Seulement maintenir une plateforme de ce type, l’animer, la mettre à jour prend du temps… Malgré un certain succès, avec plusieurs centaines de kinés inscrits, les dons suffisaient tout juste à payer les frais fixes (hébergements). Pas d’argent à investir dans l’évolution et le développement.
 
Été 2018, Google maps est soudainement devenu payant pour tous les sites dépassant 28 000 vues par mois.
Regrettant d’avoir inclus cette solution commerciale sur la plateforme, je n’ai eu d’autre choix que de supprimer la localisation des cabinets de Kinésithérapie (qui était devenue inutile et disgracieuse)
google_maps_payant

Fin 2018, c’est PHP 5 qui n’était plus supporté. J’ai dû prendre de mon temps pour faire les nombreuses modifications pour que le site survive. Dans la bataille et par manque de temps, les photos des cabinets ont disparu.

On dit généralement que si c’est gratuit, c’est vous le produit. Et les internautes ont raison de se méfier lorsque l’offre n’est pas claire. D’autre part, très difficile de faire fonctionner un service de qualité grâce à des dons.

En 2020 et 2021, de nombreux incidents ont failli faire disparaitre brutalement Kiné.info. Sans le Covid19, les confinements et la baisse de l’activité, je n’aurais pas eu le temps de sauver ce projet et lui donner un second souffle.

Aujourd’hui l’aventure continue donc avec Kine.onl : de nouvelles fonctionnalités, un nouveau modèle économique et des performances accrues !